3 conseils pour devenir préparateur mental

3 conseils pour devenir préparateur mental

3 conseils pour devenir préparateur mental

Vous rêvez de devenir préparateur mental, vous adorez faire du sport et vous avez un esprit combatif hors pair. Vous savez que le mental compte énormément quand on fait du sport et surtout à haut niveau. Et vous aimeriez partager votre expérience avec les autres afin de les aider à progresser. Nous allons vous donner 3 conseils si vous voulez en faire votre métier.

Choisir sa zone

Comme le métier de préparateur mental demande beaucoup de temps avec chaque client, vous devez choisir une zone d’intervention, car vous ne pouvez pas avoir un client de 9 heures à 11 heures à Lyon, puis de 13 heures à 16 heures à Lausanne. Vous allez perdre énormément d’argent et risquez d’arriver en retard à certains rendez-vous, et vous ne pouvez clairement pas vous permettre d’être en retard pour vos rendez-vous. Vous allez gaspiller beaucoup d’argent sur la route et perdre beaucoup de temps alors que  vous auriez pu faire autre chose. Choisissez donc bien votre localité, vous devrez peut-être refuser des clients, tout simplement car ils seront situés beaucoup trop loin pour vous. Mais c’est un risque à prendre, rien n’est facile et vous le savez très bien.

Sélectionner vos sports

Chaque sport à sa spécialité, chaque sport ne demande pas les mêmes choses, les mêmes préparations. Vous ne coacherez pas les différents sportifs de la même façon. Au tennis par exemple, les besoins pour la préparation mentale ne sont pas les mêmes pour le rugby par exemple. Nous vous conseillons donc de choisir les sports où vous vous sentez le plus à l’aise, ou ceux dont vous voulez vraiment vous occuper, ceux qui vous tiennent à coeur donc. Si vous avez déjà joué au rugby, il serait bon de sélectionner ce sport comme sport principal. En tant que préparateur mental, vous devez vous adapter aux différents sports.

Des programmes adaptés

Vous pouvez très bien proposer un seul et même programme à vos élèves. Parce que vous estimez que votre programme est universel et qu’il n’en existe pas un meilleur que le vôtre. Mais nous vous conseillons grandement d’éviter de procéder ainsi, du moins dès le départ. Car vous verrez par vous-même que chaque personne est différente, certaines personnes n’assimileront pas les choses de la même manière qu’une autre. Il est donc très important d’avoir un programme adapté pour chacun de vos élèves. Si vous voulez vous faire un nom dans votre métier, il est primordial de prévoir un suivi personnalisé. Car un élève peut très bien changer son caractère ou sa façon de voir les choses au fil du temps, ce qui marchait avant ne marchera peut-être plus demain. Les motivations changeront et votre programme n’aura peut-être plus aucun impact sur votre élève. Il faut donc s’adapter pour éviter de perdre votre élève, car si votre programme ne fonctionne pas, les résultats de votre sportif ne suivront plus et il saura pertinemment que si vous n’adaptez pas votre programme, si vous ne le revoyez pas, il sera obligé de trouver quelqu’un d’autre pour l’aider à s’améliorer. L’adaptation est la meilleure solution, et vous le savez très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *