Astuces pour bien s’imprégner de la culture du peuple cambodgien

 

Programmer un séjour au Cambodge, c’est s’attendre à des découvertes surprenantes. Un voyage dans cette partie du globe permettra entre autres aux touristes d’aller à la rencontre d’un peuple accueillant et également d’explorer des lieux fascinants.

Se rapprocher des habitants

Il va s’en dire que pour parfaitement bien s’imprégner de la culture d’un pays, ce qu’il y a de mieux à faire c’est de se rapprocher au plus près de son peuple. D’ailleurs, à l’instar de beaucoup de pays d’Asie, le Cambodge est apprécié des touristes venant des quatre coins de la planète grâce à l’hospitalité légendaire de ses habitants. En effet, dans cette contrée, les habitants savent accueillir les visiteurs avec toujours un sourire naturel. Il est tout à fait normal d’y croiser de jeunes enfants saluant les vacanciers avec un air jovial, sans rien demander en retour pour autant. Par ailleurs, un voyage au Cambodge est une bonne occasion pour tenter une expérience unique, dormir chez l’habitant. Vu l’hospitalité du peuple khmère, presque tous les habitants n’hésiteront pas à héberger un touriste sous leurs toits.

Visiter un temple religieux

Pour poursuivre ce voyage au Cambodge sous le signe de la culture, les routards peuvent partir à la découverte du temple de Preah Vihear. Inscrit dans la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO depuis le 07 juillet 2008, ce site est un ensemble architectural unique. Il est doté d’une succession de gopuras connectés entre eux par un réseau de chaussées et d’escaliers le long d’un axe d’environ 800 m. Considéré comme étant un véritable chef-d’œuvre de l’architecture khmère, ce temple niché sur un mont a été construit dans la première moitié du IXe siècle.

Explorer un musée

Pour conclure comme il faut avec ces voyages au Cambodge, les touristes sont invités à entreprendre un petit détour dans le musée du crime génocidaire de Phnom Penh. Bien que ce site soit quelques peu déconcertant, voire choquant pour certains, la visite de cet endroit permet d’en apprendre davantage sur l’histoire de ce pays, et sa culture par la même occasion. Ce lieu, qui était autrefois une école, avait été utilisé comme prison par l’impitoyable police politique de la dictature khmère rouge pendant les années 70 afin d’enfermer et de torturer tous les opposants supposés au régime. Cette période sanglante et douloureuse pour le peuple cambodgien y est retracée. Les touristes y trouveront, notamment, des salles de classe modifiées en cellules, des photographies de diverses victimes, et également des ossements exposés dans une vitrine. Ames sensibles s’abstenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *