Les découvertes du métier de carreleur

Les découvertes du métier de carreleur

Les découvertes du métier de carreleur

Quand on est carreleur, on découvre sans arrêt de nouvelles méthodes de travail, ou des choses sur des chantiers assez surprenants. Il faut savoir faire la part des choses et ne pas toujours se fier aux autres artisans. C’est un métier complexe qui demande une attention particulière, pour éviter certaines situations délicates.

Des chantiers parfois compliqués

Certains chantiers, surtout quand ils sont partagés avec d’autres artisans, peuvent s’avérer plus compliqués que vous ne le pensiez. Si le chef de chantier n’est pas capable de coordonner ses troupes correctement, vous aurez parfois du mal à vous entendre avec les autres, simplement parce que le travail en amont a mal été géré, mais aussi parce que parfois, certains ouvriers ne respectent pas les délais ou ne travaillent tout simplement, pas correctement. Si le plombier met plus de temps que prévu, et que vous deviez commencer le chantier aujourd’hui par exemple, si le chef de chantier ne vous a pas prévenu, vous risquez de venir travailler pour rien, car en arrivant, vous vous apercevez que le plombier n’a pas fini son boulot, sauf que s’il n’a pas fini, vous ne pouvez pas attaquer votre pose de carrelage, c’est logique, mais si il n’y a aucune communication entre les différents membres de l’équipe du moment, vous risquez d’avoir ce genre de problème parfois. Il vaut parfois mieux travailler pour soi et éviter ce genre de projet. À vous de voir.

Apprendre et découvrir de nouvelles choses

Si vous êtes carreleur à chambéry par exemple, vous aurez du travail c’est une certitude, comme dans beaucoup d’autres villes. Mais chaque ville a des styles bien différents, et c’est pourquoi il peut être judicieux pour vous d’aller travailler un peu plus loin parfois, vous découvrirez des nouveaux styles, et vous ne verrez peut-être plus votre propre salle de bain du même oeil. Parfois vous allez conseiller vos clients, et parfois certains sauront exactement ce qu’ils veulent, si c’est le cas, vous pouvez très bien découvrir de nouvelles choses, certains seront passés par un architecte avant de vous demander de faire les travaux et il se peut que vous appréciez certains styles architecturaux. C’est pourquoi, même un carreleur qui est dans le métier depuis de longues années, peut très bien apprendre de nouvelles choses, il ne faut pas être fermé.

Une évolution au fil du temps

Ce qui est beau dans ce métier, c’est qu’on en apprend toujours et que vous remarquerez qu’au fil des années, votre propre style évoluera, en fonction des différentes découvertes que vous aurez faites, vous n’aurez plus envie de faire certains chantiers, car vous savez que les méthodes ne vous plaisent pas. Vous préférerez le style moderne plutôt qu’un carrelage ancien, alors que ce n’était pas forcément le cas au départ. Vous vous rendrez compte que tout le monde peut changer d’avis, votre métier est très physique, et vous vous rendrez compte que vos méthodes de travail devront évoluer si vous voulez faire de la pose de carrelage toute votre vie. La découverte est la clé de l’évolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *